Modèles d’intégration des technologies

 

TPACK

On peut traduire l’acronyme TPaCK (Technological Pedagogical Content Knowledge) comme la compétence à intégrer les technologies dans des activités d’enseignement et d’apprentissage liées à sa discipline. La compétence TPaCK résume bien les conclusions des travaux de Koehler. Sur le schéma ci-dessous, cette compétence correspond à l’intersection entre les trois compétences primaires des enseignants (disciplinaire, pédagogique et technologique). La connaissance et l’analyse de chacune de ces variables et des interactions entre elles permettent à l’enseignant d’évaluer et de développer sa pratique pédagogique sous différents angles.

-Source: Martel, C (2013) L’évolution des pratiques pédagogiques passe-t-elle par les TIC? (Profweb)

 

Le modèle TPACK

Le modèle TPACK

SAMR

Le modèle SAMR [développé par Ruben Puentedura] offre une méthode permettant de mieux saisir comment la technologie peut avoir un réel impact sur l’enseignement et l’apprentissage. Ainsi, il aide l’enseignant à comprendre qu’intégrer les TIC ne signifie pas d’utiliser la technologie à tout prix, mais d’engager l’élève dans son apprentissage. La technologie devient donc un outil pour atteindre ce but.

Les lettres signifient Substitution, Augmentation, Modification et Redéfinition. Voici une image qui résume le tout.

– Source: Wart, Sébastien. (2013) Le modèle SAMR : une référence pour l’intégration réellement pédagogique des TIC en classe

samr-Stasse

ASPID

Le modèle ASPID, développé par Thierry Karsenti, présente deux parcours potentiels pour adopter et intégrer les technologies en éducation.

aspid-T

Cinq niveaux d’usages des TIC

Margarida ROMERO et Thérèse LAFERRIÈRE propose cinq niveaux d’usage des TIC. Leur démarche se veut:

réflexive [et] basée sur une approche qui vise l’amélioration des apprentissages. Cette approche peut être qualifiée de socioconstructiviste, participative et inclusive alors qu’elle accompagne les enseignantes dans leur processus d’intégration des TIC dans le contexte qui est le leur. La démarche réflexive proposée introduit cinq niveaux d’usages des technologies : la consommation passive, la consommation interactive, la création de contenu, la cocréation de contenu et, en dernier lieu, la cocréation participative de connaissances orientée vers la compréhension ou la résolution de problèmes partagés par la classe conçue comme une communauté d’apprentissage. »

Romero, M. (2015) Usages pédagogiques des TIC : de la consommation à la cocréation participative

cinq_niveaux_dusages_des_technologies_de_m._romero_2015

Cinq niveaux d’usage des TIC (Romero, 2015)

 

CoCAR

Le modèle CoCAR (ICAP en anglais) est issus méta-analyse de Michelene T.H. Chi et Ruth Wylie. Ce modèle est expliqué sur le blogue Prodageo de @Jackdub

Cette catégorisation des activités par rapport à l’engagement ressenti des apprenants se décline et a un impact sur le processus d’apprentissage, l’évolution attendue par rapport aux connaissances et la ‘profondeur’ des apprentissages. Le tableau ci-dessous présente de façon synthétique l’articulation de ce modèle.

Source: https://prodageo.wordpress.com/2016/02/10/pedagogie-et-technologie-ne-pas-se-tromper-de-priorite/

Source: https://prodageo.wordpress.com/2016/02/10/pedagogie-et-technologie-ne-pas-se-tromper-de-priorite/

Ressources